A l’intérieur du hangar J1

Inoccupé depuis 2013, le hangar J1 accueille les œuvres des rencontres photographiques d’Arles du 1er novembre au 7 janvier 2018. Le début d’une nouvelle vie pour ce bâtiment emblématique du port de Marseille, géré cette année par l’association MJ1 qui a déjà prévu des expositions culturelles jusqu’en décembre de l’année prochaine.

IMG_7787
Crédit photo : Camille Astruc

Ces gros caractères rouges, on a plutôt l’habitude de les voir de l’extérieur, depuis le quai de la Joliette. Mais en ce premier jour de novembre, plusieurs centaines de personnes ont poussé les grandes grilles blanches du hangar J1, et sont passées de l’autre côté. Une fois  à l’intérieur, ils ont pu découvrir  « Le monde tel qu’il va », une exposition qui offre quelques mois supplémentaires devant le public aux œuvres présentées cet été aux rencontres photographiques d’Arles.

Pour beaucoup de marseillais ce sont les premiers pas dans ce hangar, lieu mythique du port industriel. Depuis son aménagement en 2013, lorsque Marseille était capitale européenne de la culture, le hangar est resté inoccupé. C’est pour réparer ce tort que l’association MJ1 a répondu à un appel d’offre du port et a tenu à organiser cette exposition.

Un petit tour de l'exposition

Crédit photo : Camille ASTRUC

A l’ouverture du hangar ce mercredi 1er novembre, les premiers visiteurs ont pu se faire leur petite idée du projet. L’heure était à la découverte et à la bonne surprise…

IMG_7766
Entrée du hangar J1. Crédit photo : Camille Astruc
IMG_7780
4000 m² d’exposition. Crédit photo : Camille Astruc

L’exposition, conçue comme un tour du monde photographique, donne le point de vue des artistes sur de nombreux sujets. Les œuvres questionnent, interpellent, étonnent et parfois peuvent même dégoûter un peu. Mais laissent rarement indifférent.

Crise alimentaire, guerres, pesticides… Ce n’est pas un portrait toujours reluisant du monde que donnent à voir ces artistes. Les photographies résonnent souvent au-delà des frontières.


Et les visiteurs, qu’en pensent-ils ?
Vidéo réalisée sur Iphone avec Splice – Camille Astruc 

Histoire du hangar J1

Élément central du port de Marseille, le hangar J1 témoigne du passé industriel de la ville. Si le dernier étage a été aménagé pour des expositions, le bâtiment est encore utilisé pour des activités portuaires. Ce grand espace de 4 000 m² donne aussi un point de vue unique sur le port d’où l’on peut observer de près les bateaux.


 Une programmation culturelle prévue jusqu’en décembre 2018 

C’est le début d’une longue série d’événements culturels pour ce haut lieu portuaire marsellais. Le programme est déjà bouclé pour l’année à suivre. « On a été missionné par la mairie pour mettre en place toutes les activités culturelles au hangar J1 jusqu’en décembre 2018 », explique Charlotte Bonneaud, directrice des événements culturels à l’association MJ1.

Charlotte Bonneaud - Directrice des événements de l'association MJ1
Charlotte Bonneaud – Directrice des événements de l’association MJ1          Crédit photo : Camille Astruc
 Quelques rendez-vous clé :
  • L’exposition « Le monde tel qu’il va » qui vient d’ouvrir ses portes se tiendra jusqu’au 7 janvier 2018.
  • L’année 2018 commencera en beauté avec une exposition des œuvres de JR  (du 8 mars au 29 juillet) dans le cadre de l’événement culturel Marseille-Provence 2018, sur le thème de l’amour et d’une présentation des oeuvres de Korakrit Arunanondchai, artiste thaïlandais, sur le même thème.
  • Au mois d’août, le hangar accueillera le festival Artorama, historiquement organisé à la Friche de la Belle de Mai.
  • La dernière exposition de l’année 2018 n’est pas encore finalisée mais se prépare en partenariat avec la Métropole.

Au-delà de 2018, l’avenir du hangar J1 n’et pas encore fixé , le port de Marseille a lancé un appel d’offre, ouvert à de nombreux projets. Ce lieu n’est donc pas voué à rester un espace culturel, mais il reste encore toute une année pour en profiter, en attendant de voir ce que l’avenir réserve à ce haut lieu du patrimoine marseillais.

Camille Astruc