BEFORE CLASS

Le web-journal de l'EJCAM

Attentat à Nice : Gérald Darmanin envoyé à Tunis pour coordonner la lutte anti-terroriste

2 min read

Gérald Darmanin partira pour la Tunisie la semaine prochaine. Yoan VALAT/ AFP

Partager :

COOPERATION. Après s’être entretenu avec son homologue tunisien Kais Saed, Emmanuel Macron envoie le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin en Tunisie pour évoquer la lutte contre le terrorisme.

Après l’attaque commise dans la Basilique Notre Dame de l’Assomption à Nice, qui a fait trois morts jeudi dernier, Gérald Darmanin se rendra à Tunis « la semaine prochaine« .

Samedi soir, les présidents tunisien et français se sont entretenus au téléphone pour évoquer la lutte anti-terroriste. Le principal suspect de l’attaque de Nice est un Tunisien de 21 ans, arrivé en Europe le 20 octobre, par l’île de Lampedusa.

Emmanuel Macron et son homologue Kais Saed ont ainsi évoqué la question de la « migration clandestine et des solutions à trouver » ainsi que l’épineux sujet du retour des « Tunisiens avec obligations de quitter le territoire français« ,  en priorité les personnes fichées S.

Gérald Darmanin soumettra une liste de ressortissants à expulser vers la Tunisie, Malte et l’Algérie

Selon BFMTV, le ministre de l’Intérieur entamera un voyage en Tunisie, mais aussi à Malte et en Algérie, à qui il soumettra une liste de ressortissants qu’il souhaite expulser vers ces pays.

Sur BFMTV toujours, Gérald Darmanin a annoncé que 16 personnes « confondues de radicalisation » ont été expulsées et qu’il avait demandé aux préfets de « mettre l’intégralité des étrangers en situation irrégulière confondus de radicalisations dans les CRA » (les centres de rétention administrative, NDRL).

Auteur·trice

Journaliste en formation, mais plagiste accomplie.


Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Facebook
Twitter
YouTube