Sur les pas du Big Brother marseillais

500 nouvelles caméras de vidéosurveillance feront leur apparition dans les rues marseillaises à partir de début janvier. Un projet porté par la mairie et au nom enchanteur de « Big data de la tranquillité publique ». La sécurité moderne se voit décerner ses lettres de noblesse, et elles sont numériques. Alors, vaste enfumage, stratégie politicienne ou sincère et nécessaire transformation d’un système à bout de souffle ? Nous avons mené l’enquête…

Lire la suite