La Syrie avant la guerre

Pour nombre d’entre nous, la Syrie est devenue dans notre imaginaire ce que le Liban était dans les années 80 : une zone de chaos généralisé, dont le nom en lui-même est synonyme de guerre. Peut-être même que pour nos nouvelles générations, l’expression « c’est Alep » viendra remplacer le vieux « c’est Beyrouth » d’une chambre mal rangée. Pourtant, une paix a existé un jour, et pour garder une chance d’y revenir, il ne faut pas l’oublier.
Le texte qui suit est le carnet reconstitué d’un voyage de 10 jours en Syrie en 2011, il y a 6 ans presque jour pour jour. Sans le savoir, un mois avant le début de la guerre. Mêlés à la rêverie orientaliste d’un jeune homme de 20 ans, c’est le récit du parcours assez classique d’un étudiant touriste en Syrie avant la guerre : entre falafels, ruines antiques et l’attente diffuse d’événements dont on ne sait s’ils vont advenir.

Lire la suite