BEFORE CLASS

Le web-journal de l'EJCAM

Fin des hostilités au Haut-Karabakh après la signature d’un cessez-le-feu global

1 min read

De nombreux arméniens sont descendus dans la rue pour protester contre ce cessez-le-feu global (Photo by Karen MINASYAN / AFP)

Partager :

C’est une guerre qui a pris fin hier. Dans la nuit du 9 au 10 novembre, l’Arménie et l’Azerbaïdjan, sous l’égide de la Russie, se sont accordés sur un cessez-le-feu global qui met officiellement fin aux hostilités. Le Haut-Karabakh est une enclave située en Azerbaïdjan mais peuplée majoritairement d’Arméniens. Elle est revendiquée par les deux pays. Cet accord de paix permet à l’Azerbaïdjan de conserver l’ensemble des territoires conquis au Haut-Karabakh et notamment la ville historique de Choucha. Côté arménien, pour qui ce cessez-le-feu sonne comme une défaite, les réactions sont nombreuses. Certains évoquent une grande colère devant l’ensemble des territoires cédés au voisin azerbaïdjanais tandis que d’autres parlent de soulagement après plus de 40 jours de combats meurtriers.


Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Facebook
Twitter
YouTube