France-Irlande : une affiche déséquilibrée

Le capitaine Guilhem Guirado et ses coéquipiers affrontent samedi soir l'Irlande, l'un des favoris du tournoi. /Flickr
Le capitaine Guilhem Guirado et ses coéquipiers affrontent samedi soir l’Irlande, l’un des favoris du tournoi. /David Molloy – Flickr

Résultats catastrophiques ces derniers mois, hécatombe de blessures et seulement une petite dizaine de jours pour préparer ce rendez-vous face à la troisième nation mondiale, les conditions sont loin d’être optimales pour les Bleus avant d’affronter l’Irlande, l’un des favoris au titre.

La troisième meilleure nation mondiale contre la neuvième. Voici l’affiche d’ouverture de ce tournoi 2018. Le XV de France version Brunel sera l’outsider samedi soir (17h45) au Stade de France face aux protégés de Joe Schmidt. Une fédération plus que jamais dans la tourmente après une perquisition à Marcoussis en pleine préparation des internationaux, des résultats en dent de scie depuis des mois, un groupe rajeuni et amoindri par les blessures.. Une victoire ce week-end serait un véritable exploit pour les Bleus.

Des dynamiques diamétralement opposées

En effet, le rugby français doit se remettre d’un limogeage sans précédent dans son histoire. Avec 13 défaites en 21 matches soit 33% de victoires, Guy Novès a présenté le pire bilan pour un sélectionneur du XV de France depuis que la fonction existe seulement deux ans après sa prise de fonction. Il est devenu le premier sélectionneur de l’histoire des Bleus remercié en cours de mandat.

Si la dernière victoire des Français face aux Irlandais en 2016 n’est pas si lointaine, les joueurs de Guy Novès avait ce jour là réalisé un véritable hold-up (10-9). Une éphémère lueur d’espoir rapidement effacée par la tournée qui a suivi. Les Français ont sombré en Afrique du Sud avec trois lourdes défaites, avant de s’incliner en novembre contre la Nouvelle-Zélande (19-24, 18-38) et les Springboks (4 défaites) avant un nul contre le Japon (23-23).

Au contraire, les Irlandais ont réalisé une tournée sans accroc. Trois victoires contre l’Afrique du Sud (38-3), les Fidji (23-20) et l’Argentine (28-19). Alors que les Français peinent à s’imposer face aux cadors de la scène internationale, les Irlandais eux enchaînent les bons résultats. Outre une victoire historique face au Bocks (38-3), le XV du Trèfle avaient mis un terme à l’invincibilité des All Blacks fin 2016 (40-29) et l’année dernière dans le Tournoi, ils avaient privé les Anglais d’un deuxième Grand Chelem consécutif à Dublin (13-9) en mettant fin à une série de 18 victoires consécutives.

Irlande vs Afrique du Sud / Rom’s Crabos – Youtube

Un XV de France profondément remanié

Parra, Lopez, Bastareaud, Fofana, Penaud, Raka, Nakaitaci, Lacroix, Dulin, Chat, Tolofua, Jelonch, … La liste des absents qui louperont une partie voir l’intégralité du Tournoi est longue. Une hécatombe de blessures obligeant le sélectionneur Jacques Brunel à présenter une équipe profondément remaniée mais surtout rajeunie et peu expérimentée au niveau international (246 sélections contre 583 pour le XV du Trèfle).

Kevin Gourdon (15 sélections) titularisé au poste clé de numéro 8 sera accompagné en troisième ligne de Yacouba Camara (6 sélections), absent de la sélection depuis la tournée de juin en Afrique du Sud et de Wenceslas Lauret, dont la dernière apparition remonte à mars 2016.

Une charnière inédite

Le demi d’ouverture Matthieu Jalibert (19 ans) et ses 15 matches professionnels avec l’Union Bordeaux-Bègles est lancé pour la première fois dans le grand bain. Il sera associé à l’expérimenté Maxime Machenaud (31 sélections).  L’arrière de Castres Geoffrey Palis connaitra lui aussi sa première sélection. Il aura fort à faire pour tenir la comparaison avec son homologue irlandais Robbie Henshaw, le monsieur plus du XV du Trèfle.

Samedi soir, la victoire pourrait se jouer à l’expérience. Sur ce point encore, avantage certain pour la sélection irlandaise. Sur la feuille 11 joueurs alignés ont déjà porté le maillot des Lions Britanniques. De plus, Jonathan Sexton métronome du XV du Trèfle  longtemps incertain sera bien sur la pelouse.

Le XV irlandais :
Kearney – Earls, Henshaw, Aki, Stockdale – (o)Sexton, (m)Murray – Van der Flier, Stander, O’Mahony – Ja. Ryan, Henderson – Furlong, Best (cap), Healy

Les remplaçants : Cronin, J. McGrath, Jo. Ryan, Toner, Leavy, L. McGrath, Carbery, McFadden

poll
Justine Saint-Sevin