Le Gyptis : entre Godard et Mickey

Installé dans le quartier Belle de Mai, le Gyptis est un cinéma unique. La salle a réussi le pari d’attirer à la fois les cinéphiles et les familles. Un grand écart culturel où le dernier Disney et un film d’auteur ukrainien peuvent se côtoyer en haut de l’affiche.

Des dizaines de visages souriants, de tous les âges et de toutes les origines. La façade du Gyptis signée par l’artiste JR ne passe pas inaperçue. Elle fait écho à l’objectif de cette structure : rendre la culture accessible à tous et créer du lien social. Situé au cœur de la Belle de Mai, en face de la place Caffo, ce cinéma est un lieu à part, presque une anomalie dans ce quartier très populaire, ancien désert culturel. Inauguré en 2014 et rattaché à la Friche, l’ancien théâtre est pourtant devenu un espace de découverte à part entière. Le pari était simple : présenter à la fois un cinéma familial et des films très pointus. Le cinéma devant être identifiable pour les différents publics sans brouiller son image, il n’était cependant pas évident à mettre en place. Aujourd’hui, c’est une grande réussite, récompensé du “prix de l’innovation en matière de programmation” par le CNC.

Films d’auteur, animation, blockbusters… Tous les cinémas se mêlent dans cette petite salle, souvent autour d’un thème renouvelé tous les deux mois.  Même si les séances ne font pas forcément le plein, le Gyptis est devenu avec cette programmation éclectique un incontournable de la vie culturelle marseillaise. « Nous essayons de toucher toutes les générations et toutes les sensibilités » explique Nicolás Román Borré, chargé de projet. « Dans l’après-midi nous proposons généralement des films destinés à toute la famille, pour les gens du quartier. Le soir par contre notre programmation est beaucoup plus cinéphile. On propose beaucoup  de rencontres et de débats dans ce cadre. »

Un club de programmation pour réunir toutes les générations

Seule salle, avec l’Alhambra, à être classé Art et Essai à Marseille, le Gyptis possède aussi une mission d’éducation à l’image, proposant de nombreuses séances et ateliers pour les scolaires. Mais depuis février 2016, c’est le club de programmation qui fait beaucoup parler de lui. Chaque mois, une trentaine de marseillais se réunissent pour parler cinéma et sélectionner une partie des prochains films qui seront à l’affiche. Un projet participatif auquel tiennent les responsables de la salle. « On sort du cadre purement cinéphile. Les membres du club sont tous d’origines différentes. Il y a des étudiants, des personnes sans emplois, des cinéphiles… que des passionnés » indique Nicolás Román Borré. Les films sélectionnés sont ensuite diffusés lors d’une journée spéciale où toutes les séances sont gratuites, les « Ciné-dimanche ». Un événement trimestriel aujourd’hui immanquable pour Alexandre, jeune homme habitant à la Belle de Mai. « Il y a de bons films, l’ambiance est sympa et en plus c’est gratuit ! La dernière fois avec ma copine on a été voir un dessin-animé vraiment super. Je n’y serai jamais allé s’il n’y avait pas eu cet évènement. » Avant chaque projection, les membres du club viennent expliquer aux spectateurs leur choix. « L’idée est de se rassembler, et de partager autour du cinéma. C’est à chaque fois un grand succès. Ça donne de la vie au cinéma » rappelle le chargé de projet. Après les Ciné-dimanche, le club s’attaquera à “la Belle & Toile”, la programmation estivale des séances en plein-air de la Friche.

Alicia ARPAIA

@Lilii_Arp

INFOS PRATIQUES :

Le Gyptis – 136 rue Loubon – 13003 Marseille  /  04 95 04 96 25   /  Informations et programme sur http://www.lafriche.org/fr/cinema-le-gyptis et la page Facebook du Gyptis   /   Fermé le lundi

Pour y aller : Bus 31 / 32 (arrêt Place Caffo)  33 / 34 (arrêt Belle de Mai – Loubon)   /   Parking gratuit à proximité

Tarifs : Plein – 5,50€  /  Réduit – 4,50€  /  Moins de 20 ans – 2,5€  /  Les séances jeune public sont à 2,5€ pour tous.