LE 13 INFORMÉ

À LA PÊCHE AUX INFOS

Confinement : Les tarifs postaux diminuent pour les livres commandés en libraires

2 min read

(Photo de Ludovic MARIN / AFP)

Partager :

LITTERATURE- Interrogée ce matin sur LCI, la ministre de la culture n’a pas mâché ses mots sur Amazon et les plateformes numériques de vente de livres. Elle annonce une diminution « considérable » de ces tarifs postaux pour les commandes faites en librairie.

Les librairies vont bénéficier de tarifs postaux très avantageux pendant le confinement. « Nous allons les diviser au moins par trois ou quatre », annonce ce matin Roselyne Bachelot sur LCI. La ministre de la Culture a fait savoir son hostilité aux plateformes numériques : « Oui, Amazon se gave, à vous de ne pas les gaver. N’achetez pas des livres sur les plateformes numériques. »

Par cette annonce, Mme. Bachelot montre sa volonté de soutenir les libraires et encourager les lecteurs au click and collect, le fait de commander à distance et de venir récupérer ses achats sur place. La ministre a également assuré que « les ventes par click and collect ou par envois par la poste ne seront pas comptées pour toucher les aides [du gouvernement], c’est du bonus intégral ». « Ces tarifs s’appliqueront à la vente de disque, de CD et partition, j’y suis très attachée », a-t-elle ajoutée.

« Il ne s’agit pas d’arbitrage »

Interrogée sur la décision de reconfiner, Roselyne Bachelot a confié que son souhait, dans l’absolu, en tant que ministre de la Culture, était « que tout le secteur culturel reste ouvert; car il n’y a pas que les librairies. Sont aussi fermés les théâtres, salles de concert, bibliothèques… ».

« Mais il ne s’agit pas d’arbitrage », a-t-elle ajouté. « Je suis une mère, une grand-mère, une femme raisonnable, je vois l’épidémie flamber, j’ai vu mes proches mourir en réanimation; ce jour là, on a ce sens des responsabilités ».


Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Facebook
Twitter
YouTube