Macron aimerait siffler la fin du Match ?

« Il divorce ». La une de France Dimanche donne des sueurs froides. « Coup de tonnerre », « une décision irrévocable ». La tension est à son comble. Brigitte est donc partie ? Que nenni.  Le journal à sensation parle en réalité de son divorce politique, dans son numéro du 2 septembre 2016. Un effet d’annonce qui ne satisfait pas le principal intéressé, bien décidé à attaquer le tabloïd en justice. Pour la première fois, Emmanuel Macron s’est pris les pieds dans l’engrenage médiatique, qu’il a pourtant alimenté toute l’année.

A 38 ans, Emmanuel Macron, alors ministre de l’Economie, attire tous les regards. Il est jeune, dynamique, ambitieux. Les journaux people s’y intéressent de près. VSD lui consacre même sa une dans le numéro spécial du 24 décembre 2015, sobrement intitulée le “hold-up”. Mais son plus gros casse sera peut être l’annonce de la création de son propre parti “En marche” au mois d’avril. Peu connu du grand public, Macron se prête au jeu des magazines people, un moyen de sortir rapidement du lot. D’autant que le plus “chabadabada des ministres” selon Closer (numéro du 27 mars 2015) bénéficie d’un atout de taille : sa femme Brigitte, de 18 ans son aînée. De quoi alimenter frénétiquement les unes sur fond de passion interdite.

 Réalisation : Eline Erzilbengoa

Week-end à Rome, balades main dans la main, séjour les pieds dans l’eau à Biarritz… Les pérégrinations des Macron prennent vite des allures de “Martine à la plage”. L’intrusion dans leur vie privée est désormais totale.

Le 16 avril 2016, Brigitte Macron se confie dans les colonnes de Paris Match, livrant au passage des photos de leur album intime. Premier couac, l’ancien ministre de l’Economie désapprouve et rebrousse chemin.  « Mon couple, ma famille, c’est la chose à laquelle je tiens le plus, ce n’est pas une stratégie de l’exposer, c’est sans doute une maladresse, je l’assume pleinement et ce ne sera pas une stratégie que l’on reproduira », avance-t-il. Pourtant cinq mois plus tard, le couple s’affiche en une de VSD, photos exclusives à l’appui, sans compter le numéro de Paris Match du 11 août 2016 qui restera sans doute dans les annales… Le photographe du magazine certifie que les photos prises ce jour là ne sont pas une mise en scène mais une vraie paparazzade. 

photointerieur

Cette photo du couple Macron, rencontrant un nudiste sur la plage, a fait le tour de la toile

(numéro de Paris Match du 11 août 2016)

Juste avant la rentrée, le leader du parti “En marche” quitte son poste de ministre de l’Economie. Une annonce qui fait l’effet d’une bombe. Soudainement début septembre, on l’aperçoit sur au moins six couvertures de magazines. Mais tout d’un coup,  plus question d’entretenir cette image de Golden Boy. « Je ne fais pas les unes de la presse people, la presse people fait des unes sur moi, c’est différent », précise Emmanuel Macron dans l’émission “Questions politiques” France Inter/franceinfo/Le Monde. « Ça me gêne, parce que ma démarche, elle est politique, pas frivole », assène-t-il.

Macron troque alors son short bleu à pois blanc pour le costume de candidat à la présidentielle. L’épisode France Dimanche, de début septembre, semble sonner le glas de l’ère peoplistique. Il change de directeur de communication et s’affiche en candidat exemplaire. Meetings, annonce de l’organigramme de son parti, teasing de son “plan de transformation” en guise de programme, on est loin du barbotage dans les vagues. Et puis vient le temps de l’automne et du changement d’humeur visiblement. Emmanuel Macron fait une nouvelle fois la une de Paris Match avec sa femme Brigitte le 23 novembre. Dans l’émission C à Vous sur France 5, il garantit que l’article ne concerne que son programme politique et non sa vie privée.

 

Pourtant on y retrouve des détails sur sa famille et des anecdotes de vie avec Brigitte. « Depuis toujours, cette séductrice féminine et coquette, lui évite les tracas du quotidien, prend en main tout ce qui l’ennuie, c’est son côté geisha, elle l’assume sans complexe » peut-on lire dans ce numéro du 23 novembre.

Le candidat à la présidentielle se défend aussi dans l’émission C à Vous de ne pas dévoiler d’images personnelles. Cependant, que ce soit dans le reportage de France 3 diffusé le 21 novembre ou dans le Paris Match du 16 avril, des photos intimes y sont bien présentes. Alors à quoi joue t-il ? Emmanuel Macron semble profiter de cet engouement médiatique sans l’assumer véritablement. De quoi perdre défitivement la tête…

Image de une : photo montée crédit AFP.

Eline Erzilbengoa