BEFORE CLASS

Le web-journal de l'EJCAM

Équipe de France de football : écarté pendant cinq mois, Steve Mandanda retrouve sa place

4 min read
Partager :

Cinq mois après avoir été écarté de l’équipe de France par Didier Deschamps, Steve Mandanda a été rappelé par le sélectionneur des Bleus le jeudi 3 octobre. Il sera même titulaire face à l’Islande et la Turquie après la blessure d’Hugo Lloris avec son club de Tottenham.

À 34 ans, le gardien de l’OM a réussi à se relancer. ©Antares.37

Il est redevenu « Il Fenomeno ». Après un exercice 2018-2019 des plus complexes avec l’Olympique de Marseille, Steve Mandanda a retrouvé son meilleur niveau et l’amour de ses supporters. Alors qu’il avait été écarté des deux derniers rassemblements des Bleus, Didier Deschamps l’a rappelé en équipe de France le jeudi 3 octobre dernier. Suite à la blessure au coude d’Hugo Lloris, ce samedi, le portier marseillais devrait même être titulaire face à l’Islande et la Turquie, matches qualificatifs pour l’Euro 2020, les 11 et 14 octobre prochains. Une sacrée revanche pour celui dont certains prédisaient la fin de carrière en juin dernier.

« Il était attaqué un peu par tout le monde », se souvient Nicolas Dehon, qui connait Steve Mandanda sur le bout des gants pour avoir été son entraîneur à l’Olympique de Marseille entre 2010 et 2012. « Je n’étais pas d’accord. Je savais que mentalement il avait la capacité à rebondir. C’est ce qu’il fait », ajoute son ancien mentor pour LePhocéen.fr. La saison 2018-2019 a en effet été un long chemin de croix pour le gardien de but marseillais. Après la victoire en coupe du monde en juillet 2018, Steve Mandanda peine à reprendre le rythme de la compétition et à retrouver son poids de forme. Entre blessures récurrentes et performances peu rassurantes, le dernier rempart de l’OM a perdu de sa superbe. Didier Deschamps décide alors en juin dernier de se passer de ses services pour les matches contre la Bolivie, la Turquie et Andorre. Le sélectionneur appelle même le joueur pour lui expliquer que sa forme physique n’est pas compatible avec la pratique du football de haut niveau.

Les bonnes résolutions de Mandanda

Un choix et une discussion franche qui affectent fortement le champion du monde. Mais Steve Mandanda a du caractère. Loin d’abdiquer, le gardien de 34 ans se donne les moyens de retrouver son meilleur niveau et de s’ouvrir à nouveau les portes de Clairefontaine. Pendant l’été, le Marseillais suit ainsi une cure d’amaigrissement à Merano en Italie. Les images de sa perte de poids impressionnante font alors le tour des réseaux sociaux avant même que la saison ne reprenne.

Steve Mandanda est dans le même temps désigné capitaine de l’Olympique de Marseille par le nouvel entraîneur du club, André Villas-Boas. Toutes les conditions semblent réunies pour que le portier retrouve son niveau d’antan. Les premières prestations de la saison confirment ces impressions. « Il a retrouvé son explosivité, sa tonicité », analyse pour 20minutes.fr Philippe Leclerc qui a formé Steve Mandanda à l’ALM Évreux. Je retrouve le Steve que j’ai connu à la grande époque ! J’avais annoncé qu’il reviendrait, qu’il ferait une grosse saison pour ne pas sortir par la petite porte. »

Les efforts du gardien marseillais ont donc été récompensés. Didier Deschamps a rappelé jeudi dernier celui qu’il considère toujours comme l’un de ses cadres dans le vestiaire de l’équipe de France. « Steve a retrouvé un très bon niveau. Il a été décisif. Il a une expérience et un vécu important avec nous. Il garde sa place qui était la sienne quand il était là, à savoir celle de n°2 », exposait le sélectionneur en conférence de presse. Avec la blessure au coude d’Hugo Lloris ce week-end, le voici donc propulsé numéro 1.

Gaël Simon,

édité par Théo Grébin

Auteur·trice

Partager :
Facebook
Twitter
YouTube