Screenshop : le shazam de la mode

Lancée le 7 novembre dernier par Kim Kardashian, l’application Screenshop est un nouvel outil capable d’identifier la marque et le prix de n’importe quel vêtement grâce à une photo ou une capture écran. Déjà téléchargée par des dizaines de millions d’utilisateurs, nous avons testé pour vous cette application qui fait le buzz.

« Je pense que cette application va être révolutionnaire », affirmait Kim Kardashian à ses 104 millions de followers sur Instagram le mois dernier. Et la starlette américaine joue gros puisque cela fait plus plus d’un an et demi qu’elle travaille avec l’équipe à l’origine du projet sur ce système totalement novateur. Impliquée depuis le tout début, il paraissait donc naturel que Kim Kardashian s’affiche en ambassadrice officielle de Screenshop et en fasse la pub sur les réseaux sociaux.

Mais alors qu’est-ce que c’est ? 

Le concept est tout simple. Lorsque vous tombez sur un look qui vous plaît, sur les réseaux sociaux ou dans un magazine, vous faites une capture d’écran de cette tenue. Une fois cette photo enregistrée dans votre appareil, il vous suffit de la faire glisser vers l’icône Screenshop. Ensuite, l’application se charge de trouver toutes les pièces qui lui ressemble. Grâce à cet objet révolutionnaire, conçu pour homme et femme, fini de ramer pour retrouver la pièce de vos rêves. Avec son algorithme ultra-performant, l’application vous renvoie en quelques secondes vers les sites de vente en ligne.

L’avantage de ce système c’est qu’il identifie toutes les pièces présentes sur la photo. Que ce soit une jupe, une paire de chaussures, un chapeau ou encore une veste, Screenshop détecte quelle marque est à l’origine du produit et vous propose un lien pour l’acheter. Petit plus, l’application renvoie la plupart du temps vers des sites bon marché. Par exemple, si vous craquez sur une petite robe sympa mais qu’elle s’avère être une Balenciaga proposée à 3700 euros, le système se fera un plaisir de vous dénicher des pièces très ressemblantes mais dans des marques abordables telles que Asos, Boohoo ou encore Topshop.

Est-ce que ça marche vraiment ?

Alors, bien sûr, on a testé cette application. Malheureusement, le système n’a pas été à la hauteur de nos attentes. L’application détecte assez bien les différentes pièces d’une photo, que ce soit les vêtements ou les accessoires. Elle propose bien des vêtements assez similaires et nous renvoie vers un choix plus ou moins large de propositions ressemblantes. Mais, car il y a un mais, il est très rare, voire impossible, que le système parvienne à trouver la vraie pièce portée sur la photo. On a beau avoir essayé avec des pièces facilement identifiables, par exemple des chaussures basiques avec un gros logo, mais pas moyen, soit le site n’arrive pas à identifier l’accessoire, soit aucune de ses boutiques partenaires ne le proposent à la vente. Ce petit détail, qui vraisemblablement fait toute la différence, ne nous empêche pas d’apprécier l’attrait innovateur de cette application. On lance toutefois un appel à Kim Kardashian pour améliorer la capacité de « match » de Screenshop et en faire un outil imparable de shopping en ligne…

Gaëtan Audeyer