LE 13 INFORMÉ

À LA PÊCHE AUX INFOS

Attaque à la préfecture de police : une clé USB retrouvée sur le lieu de travail du tueur conforte la piste de la radicalisation

2 min read
Partager :

Cinq jours après l’attaque au couteau à la Préfecture de police de Paris, dans laquelle quatre fonctionnaires ont perdu la vie, les investigations menées par brigade criminelle et la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) avancent.

Une clé USB a été retrouvée sur le lieu de travail de l’assaillant, selon plusieurs médias concordants (France 2, Le Parisien, Le Monde, Europe 1). Les experts informatiques de la police judiciaire parisienne y ont découvert des vidéos de propagande de l’Etat islamique, notamment des images de décapitation, ainsi que des informations personnelles sur des dizaines de ses collègues de la Direction du renseignement de la Préfecture de police de Paris (DRPP).

Ces éléments confortent la piste d’une radicalisation du tueur, Mickaël Harpon, informaticien depuis plus de 15 ans à la DRPP. Une défaillance d’autant plus inquiétante que ce dernier était habilité secret défense, et avait donc accès à des données hautement confidentielles. Les autres supports informatiques perquisitionnés sont toujours en cours d’examen par les enquêteurs.

Sous le feu des appels à la démission depuis le drame, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, sera auditionné à huis clos ce mardi après-midi par la délégation parlementaire au renseignement. Il devra également se justifier jeudi matin auprès de la commission des Lois du Sénat.

Chloris Ploegaerts

Auteur·trice

Partager :
Facebook
Twitter
YouTube